Poésie du corps

Par Valeria Pacella

Le grand jour blanc me dénude l'âme feuilles mortes" Watanabe Suiha

"Les songes courent dans l'air. Comme le vent.Les rêveries, elles, sont brises mais s'enfuient, aussi." Richard Brautigan

"Narcisses! Cette beauté a mal Au crâne" Issa

"Sous un voile de lune ombre de fleur ombre de femme" Natsume Sôseki

"Rien qui m'appartienne sinon la paix du coeur et la fraicheur de l'air" Issa

"Tout le monde dort Rien entre La lune et moi" Seifujo

"Rien qui m'appartienne sinon la paix du coeur et la fraicheur de l'air" Issa

"Du matin au soir Écoutant le bruit de mes pas Je marche." Taneda Santoka

"A quoi rêvent-ils dans les fleurs Les papillons Muets" Reikan

"Papillon qui bat des ailes je suis comme toi poussière d'être"

"Sur ce pont suspendu nos vies s'enroulent aux sarments de lierre" Matsuo Bashô